vendredi 15 août 2014

Histoire de mon prolapsus génital, le colpocèle. Episode 2 : rééducation, mal-être et incertitudes

Encore rien de foufou ce soir sur le blog.
Je te retrouve pour la suite de mon histoire sur mon prolapsus génital qui m'a été diagnostiqué.

Pour lire la première partie, c'est <ICI>.

On s'en est arrêté au fait que je doive commencer mes séances de rééducation du périnée.


Episode 2 : rééducation, mal-être et incertitudes

Avant d’arrivée à décrocher un rdv pour ma première séance, j'ai eu le temps de me flageller pour ne pas avoir fait la rééducation du périnée après mes 2 grossesses...
Je me souviens bien qu'on me les a conseillées, mais jamais on ne m'a expliqué ce qui pouvait advenir de ne pas les faire !
Parce que je te garantis que j'y serai aller...

Mardi 22 juillet

J'arrive chez la kiné, on commence d'abord par un long questionnaire sur mes antécédents, mes grossesses, la facilité (si on peut parler de facilité) à avoir pondu mes 2 enfants, etc...
Je lui glisse entre deux que je n'ai jamais fait la rééducation après mes grossesses et que je n'avais pas la moindre idée de ce qui pouvait en découler.
Elle a alors admis qu'il y a longtemps on ne communiquait pas autant sur le sujet et que maintenant, les femmes qui accouche savent ce qu'elles encourent. Donc ça c'est bien.
Après m'avoir fait un p'tit court d'anatomie pour me montrer quels muscles de mon périnée devait être fatigués, on est passé à la phase de test de tonicité pour connaitre l’étendue du travail à faire.

C'est parti. Serrer, bloquer, compter et relâcher. Ça c'est mon job pendant qu'elle place ses doigts à différents endroits de mon vagin, toujours pour tester la tonicité de mon périnée.
Après quelques exercices, elle me dit qu'elle situe la tonicité de mon périnée à 4 sur une échelle de 5.

Moi pensant que j'étais au presque plus bas de l’échelle, lâche un : "Oh la vache, est ce qu'en ayant un périnée aussi faible je vais réussir à faire remonter mon utérus après seulement 10 séances?"
Elle : "Non ce n'est pas ça, c'est le contraire, ton périnée est tonique ! 1 étant le plus bas et 5 le plus haut."
Moi : "Ha bon? Mais c'est pas normal alors ? je devrais pas avoir de descentes d’organes si mon périnée est aussi tonique ? Faut que je retourne voir la gynéco alors !"
Elle : "C'est vrai que ce n'est pas courant, mais ça peut quand même arrivée, ou alors se sont les ligaments (les trucs qui tiennent et pas qui soutiennent comme le fait notre périnée) qui se relâchent et là malheureusement il n'y a pas grand chose à faire je crois."
Et voilà ça continue...depuis le début de toute façon y a  rien de normal à ce qui m'arrive, alors pourquoi ça ne continuerait pas hein !
Elle : "On va d'abord faire les séances et puis tu retourneras voir ta gynéco, si tu y retournes maintenant, elle va te dire de faire les séances d'abord."
Moi : "OK, on fait comme ça alors."

Les séances de rééducation du périnée se font sur une durée d’environ 1/2 h et sous forme d’exercices pratiqués de façon manuelle ou mécanique.
Les exercices manuels, c'est la kiné qui les dispensent, en positionnant sa main à différents endroits pour faire travailler les muscles qui composent le périnée.
Elle fait également appel aux exercices mécaniques avec l'aide d'une sonde qui  envoie des impulsions électriques différentes selon le muscle ciblé.
Ce n'est pas douloureux mais c'est désagréable...

Jeudi 31 juillet

Je termine ma 4 ème séance et à la fin de celle-ci, ma kiné me dit qu'elle ne voit pas vraiment de signes d’amélioration et moi non plus je n'en vois pas.
Rien à bouger, tout est toujours au même endroit, je me rassure en me disant que ce n'est pas plus descendu #lapositiveattitude
Elle me dit d'anticiper la prise de rdv avec ma gyneco pour ne pas perdre un temps précieux étant donné qu'elle a des doutes sur l’efficacité de la rééducation.

Vendredi 01 août

Je prend RDV avec ma gyneco pour le 27 août.
J’aurai terminé mes 10 séances, comme je suis en congés on va les accélérer à 3 par semaines, donc je les auraient faites pour mon rdv.

Mais en attendant, moi je suis dans cet état depuis presque 1 mois, je n'ai plus de vie sexuelle, toujours l'impression d'être assise sur un culbuto (certains soirs de fatigue je suis obligée de mettre un coussin sur ma chaise pour être plus confortable^^), une pesanteur au bas-ventre...alors je cogite et me morfond en pensant que si j'ai un périnée tonique, que le séances ne fonctionnent pas et qu'il n'y a rien d'autres à envisager qu'une opération dont ma gyneco ne veut pas parler avant mes 45 balais, je vais devoir passer 7 années comme ça !
IL EN EST HORS DE QUESTION.

Dans le courant de la semaine j'ai senti à plusieurs reprises quelque chose me piquer ou une sensation de sécheresse...J'ai pensé que le fait d'avoir la paroi de mon col à l'air, devait assécher cette zone.
Le soir venu je prends ma douche et procède au très coutumier maintenant touché pour constater que rien n'a bougé et là, un truc me pique le doigt !
Mais putain c'est quoi encore ce truc...j'y retourne (je me suis habituée à sentir cette excroissance depuis 1 mois et je la repousse même de temps en temps pour qu'elle reprenne sa place (peine perdue d'ailleurs)), donc je ne suis plus autant choquée qu'au début et sens bien quelque chose.
De nouveau le miroir, la chambre, le chéri...

C'est le fil de mon stérilet ! Ben tu sais quoi, j'ai ri dans pleurer.
Super, il manquait plus que ça !
Donc ce que j'ai pris pour une sécheresse était le fil qui vient me piquer selon la position que je prend !
Je ne l'avais pas senti jusqu'à maintenant mais étant plus fatiguée le vendredi soir après ma semaine de boulot, la paroi de mon col à tendance à être encore plus basse que d'habitude, donc le fil lui aussi est plus bas...mais pas que, donc. Si je ne sentais rien il y a un mois et que maintenant le fil est là, c'est bien que mon utérus est entrain de prendre le large lui aussi.

Lundi 04 août

J'ai avancé mon RDV chez la gynéco au mardi 19...pas question d'attendre la fin du mois avec un truc qui vient me piquer dès qu'il en a envie.

Pour le moment, je suis toujours dans une totale incertitude de ce qui m'arrive mais je compte bien mardi avoir des réponses plus complètes que le simple, c'est courant et ce n'est pas grave, il va falloir me trouver des solutions !

Je ne suis plus autant paniqué et ne ressent absolument aucunes douleurs mais cette pesanteur, l'impression dès que je suis assise d'avoir un œuf entre les jambes et maintenant le fil qui vient me piquer dès que je prend une position qui ne lui convient pas, font que je commence à perdre franchement patience...

La suite tu vois je la connais pas encore, mais compte sur moi pour t'en tenir informé...

Edit : je connais la suite maintenant, que tu peux retrouver <ICI>

Des Bisous ;)
Rendez-vous sur Hellocoton !
SHARE:

12 commentaires

  1. Ah mais quelle saloperie!! Putain c'est une vraie merde ça! (alors là j'ai explosé le niveau de vulgarité. Ajoutes y un l'accent qui va bien, et tu l'as la poissonnière! :D )
    Le stérilet qui se barre, et les séances qui ne donnent pas autant de résultat que prévu, ah je te jure ça m'énerve pour toi. Je n'imagine même pas à quel point tu dois en avoir marre..Franchement, pour te changer les idées, moi je te conseillerai d'aller faire un carnage sur le site d'Illamasqua. :p
    Bon, j'espère que le rdv chez ta gynéco t'apportera plus de réponses, et de solutions, et surtout que l'issue est proche et qu'elle se fera sans douleur. J-3 avant d'en savoir plus!! Tiens bon!!! Et fais lui cracher le morceau, qu'elle ne te laisse pas repartir avec pour simple conseil de multiplier les séances! Elle ne dirait pas ça si elle avait un oeuf entre les jambes, elle. Raaah c'est rageant. Allez courage!! Bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euhhh, j'aurai pas mieux dit !!! Pour l'accent t'inquiète, même quand je les dis dans ma tête ils l'ont :P
      Oui j'en ai marre mais j'ai encore lu pas mal de trucs sur le sujet et les solutions efficaces ne sont envisagées que pour des états bien plus avancés que le mien...
      Pour le carnage chez Illamasqua, il va falloir qu'il attende un peu parce que j'ai bien l'intention de commander des pigments !
      Ah ben je suis remontée comme un coucou, elle a intérêt de me donner des réponses convaincantes !
      Bisous

      Supprimer
  2. Salut ma puce, je viens de lire tes témoignages concernant tes soucis de santé...je suis vraiment désolée pour toi et j'espère que ton gynéco trouvera vite une solution. Je ne savais pas que ce type de soucis pouvait arriver aussi tôt. J'ai le même âge que le tien et je peux te dire qu'après la lecture de tes derniers articles je me suis posée pleins de questions. De mon côté, après mes 2 grossesses j'avais effectivement fait mes séances de rééducation du périnée mais il me semble que les sages femme m'avaient dit à l'époque qu'il n'était pas super tonique (même à la fin des séances). A mon prochain rendez vous avec mon gynéco, je tâcherai d'évoquer ce problème avec lui...Dans tous les cas, je te trouve très courageuse de parler d'un sujet aussi intime. Mais ce partage permet de nous poser les bonnes questions et se rendre compte que la femme doit sans cesse surveiller son corps et que dès que quelque chose nous semble bizarre, il faut aller tout de suite consulter. Courage, tiens nous au courant de ton avancement et saches qu'on est là pour te soutenir...Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien voilà, tu es celle pour qui j'ai également écrit cet article !
      Il y a un manque d’information sur ce sujet et je pensais exactement comme toi, que ce genre de chose ne concernait que les femmes bien plus âgées...c'est d'ailleurs ce que m'a gynéco m'a confirmé, il faudrait plus communiquer sur les risques d'un périnée détendu car c'est en grande majorité pour cette raison que les prolapsus apparaissent. Pour ma part ayant un périnée tonique, je me pose encore beaucoup de questions sur pourquoi du jour au lendemain je me retrouve dans cet état...
      J'ai hésité à le poster, mais quand je vois les retours et commentaires (nombreux en MP) je n'ai aucun regret !
      Ton commentaire me fait très plaisir car il contient les réflexions que j'espérais engendrer en écrivant ces billets.
      Oui bien sûr je vous tiens informée et merci d'être là ;)
      <3

      Supprimer
  3. An be quelle merde ça !! La misère !! On peut dire que tu enchaînes !! Mais tu restes hyper positive c'est génial !
    Mercii pour ton article qui malgré le thème reste "léger" et bien écrit !
    Bon courage pour la réduc' ! Bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ben je te le fais pas dire !
      Hyper positive je sais pas trop mais comme c'est tout récent, j'ai de l'espoir !
      Je suis contente que tu le trouves léger et bien écrit, c'est un sacré compliment ça, je ne voulais surtout qu'il soit pompeux et apitoyant, beurk
      Bisous Jenny <3

      Supprimer
  4. Oui c'est sûr qu'on est pas très informée sur ce sujet là .... mais par contre je suis super suprise, je pensais vraiment que tu avais fait tes rééducations... on a accouché à 18 mois d'intervale (toi le second, moi mon premier et unique !) mais par contre je me souviens très bien de la sage-femme et la gényco à la maternité qui m'ont vraiment sensibilisées sur le sujet et je me souviens très bien être partie de la mater avec l'ordonnance. Alors bien sur elles n'ont pas évoquées ce problème là, mais plutôt les problèmes d'incontinences... Ben tu vois on se voit très souvent, et on a l'habitude de se raconter notre vie, mais il faudra le faire encore plus parce que cette info là est passée à la trappe .... et c'est la merdasse... allez courage mille bisous tatilodie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'elle est passée à la trappe mais au final ça ne change rien puisque ma kiné est sûre que ça ne vient pas de mon périnée...j'ai pas fait la rééducation oui, mais mon prolapsus à une autre cause d'après elle !
      Elle m'a même dit de transmettre son avis à la gynéco demain et je dois lui dire aussi qu'elle ne voit aucune raison de poursuivre les séances, test du périnée cet aprem à + de 90% de tonicité...
      Heureusement que j'ai rdv demain mais j'ai de gros doute sur les réponses qu'elle va me donner !
      Bisous tatie <3

      Supprimer
  5. Aujourd'hui c'était le 19. J'ai pensé à toi.

    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Dounia !
      T'es adorable, merci <3
      Ce fut un rdv assez bref car elle m'oriente maintenant vers un de ses confrères qui lui opère, puisque mon périnée est vraiment tonique...Elle ne peut pas me dire comment j'en suis arrivée là mais c'est pas le plus important de toute façon, la suite au prochain rdv car là je n'en sais pas plus !
      Bisous

      Supprimer
    2. Bonjour!!! Je viens de lire votre témoignage et vous remercie... quelques années plus tard, pouvez vous nous raconter la suite.... s'il vous plait !!!l'opération, la convalescence et la vie après...

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
© Pimpante et Rafraîchie !. All rights reserved.
Blogger templates by pipdig